Ford Driving Skills Mena

Ford s’investit à travers le Moyen Orient et l’Afrique et ses nouveaux marchés prometteurs. Une des actions menées pour séduire les automobilistes (clients ?) est le programme Driving Skills for Life.

Le programme Ford DSFL a terminé l’année 2018 avec l’intégration de deux nouveaux marchés que sont le Maroc et Madagascar, ainsi qu’en lançant une session exceptionnelle au profit des nouvelles conductrices en Arabie Saoudite.

Ainsi, le programme a pu toucher plus de 1 600 nouveaux conducteurs dans 10 villes du Moyen-Orient et d’Afrique.

Offrant une formation gratuite et inculquant les bases pour une conduite sécuritaire, le programme DSFL est une opportunité d’acquérir de l’expérience dans les quatre compétences de conduite principales : reconnaissance des dangers, maîtrise du véhicule, gestion de la vitesse et gestion de l’espace.

Programme africain

Cette année, il s’est déroulé à Dubaï, au Kenya (Nairobi), en Ouganda (Gulu Town), et dans quatre villes d’Afrique du Sud (Le Cap, Port Elizabeth, Rustenburg et Pretoria), alors que le Maroc (Casablanca) a accueilli, en octobre, la toute première session de Ford DSFL en Afrique du Nord.

Antananarivo à Madagascar a également rejoint le programme DSFL en accueillant 50 journalistes et en formant un formateur pour le personnel, devenant ainsi le huitième marché, en Afrique subsaharienne, à bénéficier de l’introduction de cette formation pionnière de Ford.

À noter que l’Arabie Saoudite a organisé le premier Driving Skills for Life for Her au monde, un programme d’initiation à la conduite spécialement conçu pour les nouvelles conductrices inexpérimentées permettant de renforcer la confiance derrière le volant. Ce stage DSFL for Her, fait suite à la décision historique prise l’an dernier, de lever l’interdiction aux femmes de conduire en Arabie Saoudite.

Ahmed DAROUICHE

Réagir à cet article