Ford innove avec le graphène
Dans le processus de test de résistance, le morceau de composite de graphène est testé à côté d'un matériau sans graphène, ce qui montre la capacité du nanomatériau à supporter la charge.

Le graphène est un matériau utilisé dans les revêtements, les téléphones portables et même dans certains articles de sport … mais  bientôt, il sera aussi utilisé sous le capot de nos voitures…

Le graphène, déjà présent dans la composition des téléphones portables,  est un nanomatériau à deux dimensions, léger et incroyablement solide car 200 fois plus résistant que l’acier.

C’est l’un des matériaux les plus conducteurs au monde. Il constitue une excellente barrière acoustique et il est extrêmement mince et flexible.

Ford, avec Eagle Industries et XG Sciences, a trouvé une méthode pour utiliser une très petite quantité du graphène qui apportera des améliorations majeures en termes de qualité : plus de légèreté, meilleure conductivité thermique et réduction du bruit… agissant comme un casque à écouteurs super puissant et antibruit, réduisant ainsi le bruit dans la cabine et rendant la conduite plus silencieuse… une première dans le secteur automobile.

Le graphène est mélangé à des composants de mousse, ainsi les tests effectués par Ford et les fournisseurs ont démontré une réduction du bruit d’environ 17%, une amélioration des propriétés mécaniques de 20% et une amélioration des propriétés d’endurance thermique de 30%, par rapport à la mousse qui ne contient pas de graphène.

Le graphène devrait entrer en production d’ici la fin de l’année et être utilisé dans des pièces destinées au pick-up Ford F-150 et à la Mustang et éventuellement, sur d’autres véhicules Ford.

Réagir à cet article