président kenya voitures d'occasion toyota

Le président de la République du Kenya aimerait vraiment que son peuple se détourne des voitures d’occasion importées au profit des engins assemblés sur place.

Uhuru Kenyatta, président de la République du Kenya, a symboliquement inauguré une ligne d’assemblage du Toyota Hilux à Mombasa, le 19 octobre dernier. Visiblement en verve, il en a profité pour dire tout le bien qu’il pense de l’industrie automobile kenyane, tandis qu’il a réservé son ire aux véhicules d’occasion : « Nous voulons nous assurer que la taxe kenyane sert d’abord à acheter des produits faits ici, par notre peuple » a-t-il annoncé dans son discours. Et d’affirmer que ceux qui luttent contre les produits fabriqués au Kenya « nient les enfants, les jeunes, l’emploi » et se révéleraient même des « combattants de l’économie » du pays.

président kenya voitures d'occasion toyota

Le président kenyan est remonté contre les importateurs de véhicules d’occasion de son pays. Le Kenya souhaitait en effet imposer l’été dernier une baisse de l’âge légal des véhicules importés. De 8 ans, l’âge maximum aurait dû passer à 5 ans. Mais c’était sans compter sur le pouvoir des importateurs, qui ont fait reculer le gouvernement kenyan jusqu’à nouvel ordre…

président kenya voitures d'occasion toyota

Presque plus de pièces d’occasion au Kenya

Il n’empêche, l’exécutif kenyan est tout de même parvenu à quelques résultats tangibles. Depuis le 1er juillet dernier, 17 familles de pièces d’occasion sont interdites d’entrée sur le territoire : amortisseurs,  freins, rotules, etc. D’autre part, depuis 2 ans, le volume de véhicules fabriqués au Kenya a recommencé d’augmenter.

Ce sont ainsi 3717 autos qui sont sorties des chaines entre janvier et août 2019, soit +14,6% eu égard à la même période en 2018. Le pic annuel de 2015 (10 181 voitures fabriquées au Kenya) est encore loin cependant, même si les différents industriels de l’auto semblent de plus en plus sensibles aux charmes de ce pays d’Afrique de l’Est. PSA ne s’y est d’ailleurs pas trompé : une ligne d’assemblage Peugeot a revu le jour en 2017, elle produit environ 1000 véhicules à l’année, essentiellement des SUV 3008.

président kenya voitures d'occasion toyota

Le marché de l’occasion reste ultra-dominant par rapport aux ventes de voitures neuves : 9838 engins neufs ont été distribués en 2018 au Kenya, tandis qu’en 2017, 86 626 voitures d’occasion avaient été importées.

Arnaud Murati

Réagir à cet article