mali circulation

Le ministre des Transports du Mali a inauguré les premières interdictions temporaires de circulation sur certaines avenues de la capitale malienne. Le but est de fluidifier le trafic, selon les autorités.

Décrite comme chaotique par bon nombre de médias maliens, la circulation dans la ville de Bamako au Mali est alternée aux heures de pointe depuis le lundi 19 août 2019. Ainsi en a décidé le ministre des Transports et la Mobilité Urbaine Ibrahima Abdoul Ly, qui était lui-même présent sur une portion routière nouvellement mise en sens unique : « Cette mesure (…) vise à rendre plus fluide la circulation dans le district de Bamako, notamment aux heures de pointe » a fait savoir le ministère sur son compte Facebook.

Les mises en sens unique de diverses avenues n’interviennent ainsi qu’entre 7 heures et 9 heures, puis entre 16 heures et 19 heures.

Toujours selon le ministère et son compte sur les réseaux sociaux, « le ministre des Transports, (…) le maire du district de Bamako (…) informent que ces mesures (…) s’inscrivent sur le court terme en attendant la mise en place d’un système performant de transports publics ».

Arnaud Murati

Réagir à cet article