kenya land rover

Les derniers tests de mise au point du nouveau Land Rover Defender ont été effectués au Kenya, au sein de la réserve de Borana. La marque anglaise avait confié un prototype à une équipe de Tusk spécialisée dans la préservation des lions.

Le teasing est un art savamment maîtrisé par Land Rover. Après avoir déjà dévoilé quelques photos du futur Defender au Kenya, la marque propriété du groupe indien Tata a cette fois-ci publié plusieurs images et une vidéo. Celle-ci présente les équipes de Tusk, une organisation spécialisée dans la conservation des espèces en difficulté en Afrique, user d’un nouveau Land Rover Defender dans ses activités quotidiennes. L’occasion pour Land Rover de présenter le 4×4 en train de franchir des rochers, des gués, de tracter des rondins de bois… Point culminant de la vidéo, le pistage d’un lion de manière à lui poser un nouveau collier émetteur autour du cou.

Le Defender prêté à Tusk semble proche de la future version de série. Land Rover indique l’avoir paré d’une livrée camouflage spécialement adaptée, ainsi que d’une prise d’air déportée sur le montant du pare-brise, passages de gués oblige.

Le précédent Land Rover Defender a tiré sa révérence en janvier 2016. Son successeur pourrait être dévoilé à l’occasion du prochain salon de Francfort, en Allemagne, en septembre 2019.

> Land Rover Maroc lance sa plateforme d’e-commerce

Arnaud Murati

Réagir à cet article