Parc automobile ivoirien
Le marché automobile de la Côte d'Ivoire

Dans le secteur des ventes automobiles ivoiriennes fortement dominé par l’importation de véhicules d’occasion, une nette augmentation des ventes de voitures neuves a cependant été constatée sur l’ensemble de l’année 2017.

Cette hausse de 9% a été permise entre autres grâce à la production soutenue de cacao ainsi que la croissance du secteur du bâtiment (BTP).

Ainsi, c’est 9800 voitures neuves qui ont été écoulées en 2017 contre 8660 en 2016.

CFAO Motors, importateur Toyota et Peugeot, se taille la part du lion avec près de 40% de PDM, suivi de Tractafric (fililale SNI), importateur BMW, Mini, Ford, Hyundai, et Mazda avec ses 19%, le podium étant complété par la SOCIDA (groupe GBH) , importateur Renault et Suzuki (17% de PDM).

Juste derrière, on retrouve ATC Comafric (Volkswagen, Audi et Nissan) se contente de la quatrième place avec 7% des ventes.

Il faut noter que depuis 2012, la CFAO Motors est devenue filiale de Toyota, lors de son rachat par cette dernière au travers de Tsusho Corporation, et que les produits japonais représentent plus de 50% des ventes en 2017.

Néanmoins, l’importation des voitures d’occasion ont encore de beaux jours devant eux, malgré la volonté gouvernementale de restreindre leurs achats aux véhicules âgés de moins de 10 ans : un décret présidentiel dans ce sens pourrait intervenir prochainement.

Réagir à cet article