Autofast

DĂ©veloppement du rĂ©seau de stations-service, diversification des activitĂ©s, mise en place d’Autofast avec l’appui de CFAO, Total a fait feu de tout bois en 2018 pour le continent. Les enseignes Autofast devraient se multiplier cette annĂ©e.

L’Afrique est loin d’ĂȘtre un nouveau territoire pour le pĂ©trolier français Total. Il n’empĂȘche, bien des opportunitĂ©s sont encore Ă  saisir pour le groupe. Selon son rapport annuel 2018, 4500 stations-service « rĂ©parties dans prĂšs de 40 pays » sont dĂ©jĂ  Ă  l’Ɠuvre aujourd’hui. Le rĂ©seau panafricain s’est enrichi en 2018 de pompes situĂ©es en Angola, une initiative « lancĂ©e avec la compagnie nationale Sonangol » d’aprĂšs Total.

Mais Total n’est pas recroquevillĂ© sur son activitĂ© d’origine. Le but est de diversifier l’offre en stations (restauration, boutiques, etc), « et pour cela, le groupe dĂ©veloppe des partenariats, notamment avec des start-up africaines » explique le pĂ©trolier. Une initiative a ainsi vu le jour fin 2018 avec une sociĂ©tĂ© qui n’a pour le coup rien d’une start-up : CFAO, l’un des leaders de la distribution automobile sur le continent africain.

Le 17 dĂ©cembre dernier, Total et CFAO ont Ă©ditĂ© un communiquĂ© annonçant que les deux « ont choisi d’unir leurs forces pour offrir Ă  leurs clients en Afrique un service d’entretien automobile professionnel et de qualité ». De cette volontĂ© est nĂ© le rĂ©seau en franchise Autofast : « VoilĂ  un an environ, nous avions lancĂ© un test au SĂ©nĂ©gal, en CĂŽte d’Ivoire et au Cameroun » indique StĂ©phane Henry, directeur de l’activitĂ© Autofast, pour le compte de CFAO, « le test ayant Ă©tĂ© concluant, nous avons dĂ©cidĂ© de poursuivre l’expĂ©rience ». Une expĂ©rience qui consiste Ă  implanter des centres dĂ©diĂ©s Ă  l’entretien, pas Ă  la rĂ©paration : filtration, pneus, freinage, vidange, batterie, Ă©clairage
 À ce jour, selon M. Henry, 4 Autofast sont dĂ©jĂ  en service, « mais 30 sont prĂ©vus d’ici Ă  la fin de l’annĂ©e » prĂ©cise-t-il. Le Nigeria et le Kenya sont parmi les principaux pays visĂ©s en plus de ceux dĂ©jĂ  citĂ©s.

CFAO a acceptĂ© de lever un coin de voile sur le concept Autofast : « Nous nous adressons Ă  une autre clientĂšle que celle de CFAO et des concessions. Ce sont plutĂŽt des personnes qui roulent avec des voitures d’occasion et qui dĂ©sirent bĂ©nĂ©ficier d’une maintenance de qualitĂ©. Or, il n’existe pas d’offre adaptĂ©e Ă  leurs besoins aujourd’hui » fait remarquer StĂ©phane Henry.

Arnaud Murati

RĂ©agir Ă  cet article