UTB Abidjan

Pour la deuxième fois, la compagnie ivoirienne Union des transports de Bouaké (UTB) a remporté le super prix à l’occasion de la 6e édition du grand prix des transports d’Afrique de l’Ouest. Ce prix a été remis lors d’un gala qui s’est tenu le 14 novembre 2019 au Sofitel hôtel Ivoire d’Abidjan.

Pour Amadou Koné, ministre ivoirien des Transports, cette récompense témoigne du sérieux dans lequel les dirigeants de cette compagnie se sont inscrits au cours de ces dernières années. Il remarque aussi que le récent décès du fondateur de cette entreprise n’a pas altéré la performance du groupe. « C’est l’exemple d’une entreprise de transport qui survit au fondateur. Je suis heureux de constater que près d’un an après la mort du vieux, la compagnie tient bon et est bien gérée par les enfants», s’est-il réjoui.

Il a en outre profité de cette occasion pour rappeler les énormes investissements opérés par l’Etat de Côte d’Ivoire ces dernières années, notamment dans le secteur du transport des biens et des personnes. Des investissements qui, à la longue, permettront de générer des emplois pour les jeunes. « La modernisation du transport de personnes à Abidjan avec le recours au numérique et les systèmes de transports intelligents permettent de créer des emplois», a conclu le ministre.

Un bon parc et de belles gares

Après avoir reçu officiellement le prix des mains du ministre ivoirien des Transports à Abidjan, Williams Kauphy, chef d’exploitation et marketing d’UTB, a signifié que sa compagnie continuera de s’investir davantage dans cette dynamique. « Nous ferons toujours mieux pour honorer la mémoire de notre père », a-t-il indiqué.

Pour l’octroi de ce prix, les critères définis au niveau du jury sont principalement l’état du parc auto, l’aménagement des gares et le recours aux technologies innovantes dans le service en vue de la satisfaction des clients.

Avec une flotte d’une centaine de cars régulièrement renouvelée et une couverture de plus de 80% du territoire ivoirien, UTB a également été lauréate à Abidjan dans la catégorie du transport routier, confortant ainsi sa position de compagnie leader.

Décédé en janvier dernier, le fondateur de cette compagnie, le patriarche N’Sikan  fait partie des pionniers qui ont tracé les sillons d’un transport routier viable en Côte d’Ivoire.

En ce qui concerne le Grand Prix des transports de l’Afrique de l’ouest, cette initiative d’envergure sous régionale est un projet du Marché des transports d’Afrique de l’Ouest (MATAO) dirigé par Danho Paulin, ministre ivoirien des Sports. Ayant déjà distingué des opérateurs venus du Burkina Faso, du Maroc et du Niger,  ce projet présente ce grand prix comme «une plateforme de retrouvailles récréatives et de convivialité d’une communauté économique véritablement active dans la région ».

Les bus électriques présentés au personnel de Bolloré

Marius Nouza

Réagir à cet article