Sotra Côte d'Ivoire Iveco

À l’occasion du salon de l’automobile d’Abidjan,  la Sotra a procédé à la présentation officielle de « Daily Ivoire », premier prototype de véhicule assemblé par ses soins dans le cadre du partenariat Sotra-Iveco, objet d’une signature de contrat en janvier 2018. Le lancement de la production industrielle devrait suivre en janvier 2020.

C’est un directeur général de la Sotra particulièrement heureux qui a présenté à la presse au Salon de l’automobile d’Abidjan, « Daily Ivoire », le premier véhicule assemblé en Côte d’Ivoire, grâce à son partenariat avec le fabricant italien Iveco. « C’est une fierté pour moi de présenter ce véhicule parce que c’est un engagement du gouvernement de la Côte d’Ivoire qui a été respecté plus d’un an après le lancement par le premier ministre d’une unité d’assemblage à Sotra Industries, notre centre de production » s’est-t-il réjoui.

Ce volet industriel fait partie d’un projet d’acquisition de véhicules neufs par la Sotra promis par le président de la République, Alassane Ouattara. Aussi, la Côte d’Ivoire s’est approvisionnée auprès de l’indien Tata. Elle continue le processus auprès d’Iveco à travers l’importation directe de véhicules, mais également par le moyen d’une unité d’assemblage sur place afin d’enrichir sa flotte.

Pour Méité Bouaké, cette première doit être une fierté pour tous les Ivoiriens, pour tous les transporteurs, etc. « Cette unité de montage montre qu’il y a une alternative au niveau local pour le renouvellement du parc automobile national avec des véhicules de qualité et avec un partenaire de référence qui est Iveco ».

La Sotra : montage des véhicules en Côte d’Ivoire

Après la présentation de ce prototype, interviendra  dans un bref délai, c’est-à-dire début janvier 2020, le lancement de la phase de production industrielle avec un objectif de 500 véhicules assemblés chaque année.  Dans l’immédiat, la Sotra va passer à l’étape des tests d’endurance du premier véhicule, puis suivra les derniers réglages  afin  d’être prête à la date indiquée.

Le montage d’autres types de véhicules est prévu en dehors des bus ou mini-bus. Il s’agit en l’occurrence de camions frigorifiques, de véhicules à bennes, soit une panoplie de variantes à partir d’un même châssis.

Les premiers pas de la Sotra dans l’assemblage de véhicules avec son partenaire Iveco devraient ouvrir la porte à d’autres projets, dont celui de Toyota en Côte d’ Ivoire. C’est un enjeu majeur dans la lutte contre la cherté. Beaucoup d’Ivoiriens espèrent, en effet, que le montage local des véhicules va contribuer à faire baisser leurs prix.

Marius Nouza

Réagir à cet article