inauguration BAIC Usine Batna Algérie
BAIC est la première marque chinoise assemblée en Algérie

Comme annoncé lors d’une précédente livraison, l’usine de la marque chinoise BAIC,  a été inaugurée ce matin en présence de Youcef Yousfi, ministre de l’industrie et des mines, des autorités locales et de nombreux invités.

Assemblage BAIC Usine Batna
L’usine d’assemblage de BAIC affiche des ambitions régionales

Située dans la capitale des Aurès, Batna, cette usine est la première à assembler en Algérie une marque chinoise de véhicules particuliers, sous le système CKD. Quotidiennement et dans une première phase, elle affiche une capacité d’assemblage de 150 véhicules. Elle s’étale sur une superficie totale de 3 hectares, dont un bâti de 8000 m2, qui accueille une partie de stock des pièces et une ligne de montage équipée d’une chaine robotisée et d’équipements semi-automatique, ainsi que la ligne des vérifications, qui permets d’effectuer des tests de contrôle de conformité du véhicule sur la suspension, le système de freinage, le  système de correction de trajectoire automatique, et de son étanchéité, et ce grâce à un banc de test dédié composé d’une cabine à jet hydraulique.

Une production diversifiée dès le lancement

Durant sa période de lancement, 5 modèles BAIC, seront assemblés dans cette usine pour être commercialisés à partir du mois de janvier 2019. Il s’agit de la BAIC X25 dans une version équipée d’une boîte à vitesse manuelle et une autre en automatique, de la BAIC X35, du BJ40, de la BAIC D20 et d’un Pick-up. Sariak Noureddine, Directeur Général de la BAIC Industrie Internationale Algérie, a déclaré lors de la cérémonie d’inauguration que «Les modèles de la marque BAIC seront vendus en TTC en attendant l’accord du CNI. Malgré cela, nous proposerons le véhicule le moins cher du marché avec le modèle d’entrée de gamme, à savoir BAIC D-20, au Prix de 1 250 000 dinars».

Assemblage BAIC Usine Algérie
L’expertise chinoise est bien représentée sur ce site d’assemblage

Dans ce projet, l’investisseur principal est l’entreprise EURL Sariak Auto Handler en tant qu’actionnaire principal. Le groupe chinois BAIC détient une participation minoritaire dans la joint-venture BAIC Industrie Internationale Algérie, à hauteur de 10%.

L’usine BAIC Industrie Internationale Algérie a été conçue pour la réalisation de procès d’assemblage en CKD, avec un taux d’intégration de 26 %, atteint grâce, notamment, aux partenariats avec pas moins de quatre sous-traitants locaux, dont IRIS Pneus et une société locale spécialisée dans la fabrication des faisceaux de câblages automobile. Ce taux d’intégration a été obtenu aussi grâce au code d’identification du constructeur attribué par la ‘SAE International’, un organisme international basé aux États-Unis. Ce code qui permet à BAIC Algérie de graver son propre numéro de châssis, spécifique aux véhicules BAIC assemblés en Algérie.

Des objectifs ambitieux

Par ailleurs, et dans l’objectif de se mettre en conformité avec la réglementation et dépasser au plus vite le seuil des 40% de taux d’intégration, il est prévu selon BAIC Industrie Internationale Algérie et son partenaire chinois, le développement d’une activité de sous-traitance dans des espaces limitrophes à l’usine, dans le domaine de la fabrication des blocs moteurs et des pistons de moteurs. Cette usine compte aujourd’hui 180 employés, qui seront au nombre de 1000 d’ici le mois de mars. Il va sans dire que la formation et l’encadrement continus dans l’unité de Batna restent supervisés par 11 ingénieurs et formateurs chinois et coréens dépêchés par le constructeur.

BAIC Usine
De nombreuses opérations d’assemblage sont effectuées à l’usine BAIC sise à Batna

Dans un autre volet, BAIC Industrie Internationale Algérie a été autorisée à exporter jusqu’à 50% de son volume de production vers les pays de la région de MENA (Moyen-Orient et Afrique du Nord). Des contrats ont été déjà signés avec des partenaires en Égypte, Arabie Saoudite, aux Émirats Arabes Unis, au Soudan, en Tunisie, au Maroc et en Mauritanie. Sariak Noureddine confirme que la première expédition se fera en destination de la Tunisie, au courant du mois de janvier 2019.

La gamme et les tarifs

BAIC Usine
Une gamme diversifiée dès le lancement de la production

L’usine BAIC Industrie Internationale Algérie assemble cinq modèles. L’entrée de gamme, D20 Confort animée du bloc 1.3l essence de 108 ch, est proposée au prix très compétitif de 1.250.000 Da TTC. La BAIC X25 animée du bloc moteur essence 1.5l de 114 ch, est proposée en trois niveaux de finition, X25 Confort en BVM au prix de 1.750.000 Da TTC, et en BVA à 1.900.000 Da TTC, et la X25 Élite en BVA uniquement à 1.999.900 Da TTC. Le troisième modèle est la X35 1.5l essence 114 ch en finition Confort proposée à 2.390.000 Da TTC, aux côtés du BJ40 animée d’un bloc essence de 2.0l puissant de 190 ch, proposé en finition Confort BVM et BVA, aux prix de 4.800.000 Da TTC, et 5.400.000 Da TTC respectivement. Le BJ40 se décline également dans la finition Élite avec boite automatique, proposée à 5.800.000 Da TTC. Le Pick-up BAIC, quant à lui est fourni avec une motorisation turbo diesel 2.5l de 174ch, proposé en version 4×2 à 3.400.000 Da, et en version 4×4, qui bénéficie de 300.000 Da de remise au lancement, pour s’afficher ainsi au prix de 3.600.000 Da TTC.

Tous les véhicules BAIC assemblés au niveau de l’usine BAIC Algérie Industrie sont garanties 5 ans ou 100.000 km.

Réagir à cet article