Après les journées techniques consacrées à l’industrie automobile organisées par le ministère de l’industrie, il ressort que les véritables enjeux ont nettement été soulignés par les nombreux intervenants qui se sont exprimé de façon claire sur l’urgence de la structuration du secteur de la sous-traitance, seul à même de garantir l’éclosion d’une véritable industrie.

A ce titre, Youcef Yousfi, Ministre de l’Industrie et des Mines, a fortement souligné que la réussite de l’industrialisation du secteur de l’automobile passe inévitablement par la capacité des équipementiers locaux à hisser le niveau de qualité de leurs produits afin de pouvoir répondre aux exigences des donneurs d’ordre (constructeurs). Pour lui, la priorité est désormais la production de la pièce afin de diminuer la facture des importations et augmenter le taux d’intégration des différentes usines de montage activant dans le pays.


Ainsi, avec cette opportunité, il est attendu de ces industriels, du moins ceux parmi eux qui auront saisi les enjeux, de nouveaux investissements aussi bien en formation du personnel que dans l’acquisition de nouveaux outils de production, plus performants, afin de franchir un nouveau palier et pouvoir prétendre aux certifications ISO et ainsi devenir dans un délai raisonnable, aptes à répondre aux exigences des constructeurs.

Mourad Saadi

Réagir à cet article