Audi Salon Autowest 2018
Le salon Autowest a été l'occasion pour Sovac de dévoiler la gamme assemblée à Relizane

La 18ème édition du salon Autowest, qui se tient du 9 au 15 Décembre, semble illustrer un retour vers une activité commerciale plus intense.

En effet, à voir le nombre de visiteurs qui ont afflué vers les stands des différentes marques exposées, cette manifestation annonce une année 2019 florissante pour les assembleurs locaux. La demande est fortement exprimée par un marché très longtemps sevré d’une offre automobile conséquente, à la hauteur de ses attentes. Ceci confirme également, qu’au-delà de la nécessité d’accéder à l’automobile, le consommateur algérien reste un passionné et un grand amoureux des voitures. Sur le salon Autowest, les visiteurs pourront (re)découvrir des gammes exposées sur des espaces assez réduits en raison de la capacité d’accueil limitée du centre de convention d’Oran, où se tient cette manifestation. Qu’à cela ne tienne, presque toutes les marques ont fait l’effort de mettre en avant des stands bien conçus, aux couleurs et standards des labels représentés.

Peugeotau salon d'oran 2018
Peugeot souligne sa forte légitimité sur le marché algérien à travers le segment B qu’il a souvent dominé

De nombreux avantages clients à Autowest

Mais comme il n’échappe à personne que les salons automobiles dans notre pays, sont toujours une occasion pour les clients de bénéficier de remises et autres avantages clients, les exposants ont tous affiché des offres plus ou moins avantageuses.

Le premier à avoir dégainé, c’est la marque au lion, Peugeot, qui a annoncé bien avant le salon, une remise de 200 000 Da sur sa 208 Tech Vision. Pour valoriser son offre sur le salon, Peugeot Algérie a voulu rappeler à travers la mise à contribution des citadines de différentes génération, 205, 206 et 207, les succès de ses modèles sur le segment des citadines polyvalentes et sa forte légitimité sur le marché algérien. La 208 qui reprends le relais dispose de tous les atouts pour revenir en haut de la hiérarchie de sa catégorie.

Chez Sovac, représentant des marques du groupe Volkswagen, il y a des nouveautés à profusion ! Sur le stand de la marque de Wolfsburg, les visiteurs peuvent apprécier les modèles haut de gamme Passat et Tiguan, lancés il y a à peine quelques jours. Aux côtés de ces deux stars, la Polo et la Golf sont bien représentées dans diverses finitions et offres.

Seat au Salon Autowest
Chez Seat, outre les remises sur les prix, un financement à 0% est disponible

Salon Autowest : Une pléthore de nouveautés

Mais pour le groupe Sovac, la grande fierté réside dans le retour de la marque aux anneaux sur le marché algérien après une absence de plus de deux ans. Ce grand retour est effectif grâce à l’accord obtenu par Sovac Production, l’usine d’assemblage de Relizane, pour assembler les Audi A3 Sportback et berline et le Q2. Cela fait d’Audi, la première marque haut de gamme assemblée en Algérie. Juste à ses côtés, Sovac expose sur un autre espace dédié, Skoda. L’offre de la marque tchèque vient juste de s’enrichir des arrivées des Fabia et Rapid pour épauler Octavia assemblée depuis l’inauguration de l’usine en juin 2017. Sur ce salon, Skoda fête ses dix ans de présence en Algérie avec le lancement de Fabia et Rapid. Cette dernière se décline en finition Monte-Carlo.

Hyundai Kona au Salon d'Oran (Autowest)
Le SUV Hyundai Kona, une des stars sur le stand de la marque sud-coréenne

En traversant l’allée, on se retrouve sur le stand de la marque ibérique Seat qui expose la dernière nouveauté introduite sur le marché. Il s’agit du SUV Ateca lancé il y a quelques jours à peine. À ses côtés, l’ensemble des modèles de la gamme articulée autour de la citadine Ibiza, la compacte Leon et le SUV compacte Arona, sont mis en valeur sur un stand assez original. Aussi, Seat propose des avantages clients sur l’ensemble des modèles et une offre de financement à 0% d’intérêt et 0 Da de frais de dossier sur la citadine Ibiza Advanced.

Rapid Monte-Carlo au Salon Autowest 2018
Sur le salon Autowest, Skoda Rapid est proposée en finition Monte-Carlo

Chez les marques asiatiques, Hyundai se distingue par la richesse de son exposition et des nouveautés lancées sur ce salon. En effet, Cima Motors a mis les bouchées double pour répondre aux sollicitations du marché en mettant en place l’espace d’exposition le plus important en termes de surface. Bien conçu, ce stand accueil l’ensemble des modèles assemblés à Tiaret et reçoit les Santa Fé et Tucson restylés. Mais la véritable star sur le stand de Hyundai est certainement le SUV Kona qui est dévoilée pour la première fois sur notre marché. Prévoyant, Cima Motors a également mis en place un grand espace dédié aux clients pour les accueillir dans de bonnes conditions. Mais au vu de l’affluence nombreuse constatée dès le premier jour et la forte demande qui s’exprime sans discontinuer, la question que l’on se pose est liée à l’importance des stocks disponibles. Sont-ils suffisants pour satisfaire toutes les commandes ?

ventes voitures neuves et commandes au Salon d'Oran
Dès le premier jour, les visiteurs sont venus nombreux pour passer commande.

Autre marque exposée par Cima Motors, la japonaise Suzuki, dont les modèles exposés pour l’occasion seront assemblés dans quelques semaines, selon certaines sources. Suzuki revient sur le marché algérien avec une gamme renouvelée, composée des citadines Alto et Ignis, du SUV Vitara, et des berlines Baleno et Ciaz.

Suzuki au Salon Autowest 2018
Le salon Autowest a été l’occasion pour Suzuki pour effectuer son grand retour sur le marché algérien

Face à Hyundai, l’autre marque sud-Coréenne, Kia, a dressé un stand attrayant, aux couleurs de la marque. En termes de nouveautés, Kia n’a pas été en reste puisqu’elle a dévoilé les SUV Sorento et Sportage qui ont bénéficier d’un récent restylage. Aux côtés de ses deux vedettes, Kia Al Djazair a dévoilé une nouvelle offre sur la citadine Picanto et la polyvalente Rio. Cette offre consiste en la possibilité pour les clients de commander ces deux modèles en version GPL.

Pour finir ce petit tour d’horizon sur les marques VP assemblées localement et présentes au salon d’Oran, nous n’omettrons pas de souligner la présence de la marque Renault, dont la participation s’est faite sur un espace confiné, avec l’exposition de modèles bien connus que sont Symbol, Clio 4 et Dacia Sandero. Renault est venue à cette manifestation sans aucune nouveauté, pourtant elle est la première marque avec Dacia, à être assemblée localement (Depuis 2014). Curieusement, pendant que la concurrence multiplie les modèles, la marque au losange reste très discrète sur cet aspect.

Renault au Salon d'Oran 2018
Chez Renault, aucune nouveauté à signaler

Sur le segment des poids lourds et utilitaires, nous noterons la présence de MAN, Fuso, Hyundai et Kia. Aussi nous soulignerons la présence de BAIC, seule marque chinoise à être présente sur ce salon avec une gamme diversifiée. Pour les nostalgiques et les amoureux de voitures de collection, deux stands ont été mis en place sur lesquels on peut admirer des modèles Peugeot et Citroën, Renault et Volkswagen des années 50, 60 et 70.

Véhicules de collection au Salon Autowest 2018
Belle exposition de véhicules de collection

Quelles perspectives pour cette industrie naissante?

Pour finir ce premier jet sur le salon Autowest, rappelons qu’il est connu pour être un baromètre qui permet d’entrevoir l’évolution du marché sur l’année suivante. A ce titre, cette édition semble confirmer, au regard du nombre de clients qui patientent au niveau des différents services commerciaux des marques exposées, un net regain d’activité dans le secteur et annonce une année 2019 florissante. La demande étant loin d’être satisfaite, les constructeurs locaux devront se retrousser les manches afin d’accroître leurs volumes et répondre à la forte demande du marché. Seule inquiétude, ils ne doivent pas être obnubilés par les volumes de ventes au détriment du taux d’intégration qu’ils se doivent de prendre sérieusement en charge s’ils veulent pérenniser leur activité industrielle. Sinon ils auront donné raison à ceux qui clament que cette industrie naissante n’est que de l’importation déguisée.

Réagir à cet article