UPIAM: Le contrat de filière en débat
Latifa Turki Liot, présidente de l'UPIAM, lors d'une de ses communications sur le contrat de filière

La seconde édition des Assises de l’Industrie Automobile & Véhicules organisées par l’UPIAM, qui s’est ouverte le 26 Novembre 2018 à Sétif, en passant par Annaba sera clôturée le 19 Décembre prochain à Alger.

C’est ce que nous apprend un communiqué rendu public aujourd’hui. Pour cette clôture, la rencontre sera centrée sur la présentation du « Contrat de filière » et verra la participation des principaux donneurs d’ordres opérant dans la filière Automobile & Véhicules à l’instar de Renault Production, Sovac Production, Global Group, et autres donneurs d’ordres dans les véhicules industriels.

Le communiqué de l’UPIAM ajoute, « Elle sera accentuée par la présence du 2ème cabinet de Conseil en Stratégie Industrielle en France, le cabinet Roland Berger, qui viendra présenter le Panorama de l’industrie automobile sur le bassin méditerranéen et leur retour d’expérience sur les attentes des équipementiers internationaux dans le ciblage d’un pays pour s’implanter ».

L’UPIAM enrichit le débat sur l’industrie automobile

Le « Contrat de filière » est une initiative de l’UPIAM et la démarche proposée par l’union afin de répondre à la nécessité de planifier sur le plan stratégique et opérationnel cette industrie et lui permettre de réellement prendre son envol mais aussi de structurer l’écosystème automobile afin de renforcer progressivement l’intégration locale sur les projets en coproduction dans cette filière.

Cette démarche s’inscrit par ailleurs en ligne droite avec la stratégie du gouvernement qui porte sur la décentralisation comme voix incontournable pour le développement territorial.  Les feuilles de route sectorielles des comités de filière qui seront lancées, seront déclinées en actions opérationnelles suivies par l’UPIAM avec l’appui des autorités locales afin de respecter une dualité Stratégie de Filière – Développement Territorial.

Réagir à cet article