ABB Formule e Marrakech

Retour à Marrakesh pour l’ABB Formula E à l’occasion du premier anniversaire du partenariat principal d’ABB 

En janvier 2018, lors de la deuxième manche de la Saison 4 du Championnat ABB FIA de Formule E, ABB a inauguré sa collaboration pionnière avec la série de courses tout-électrique.

Avec ABB en tant que partenaire principal, la Formule E ne cesse de se renforcer. Cette année a consacré la toute nouvelle voiture Gen2, neuf constructeurs mondiaux, une nouvelle équipe, deux nouveaux pilotes et des courses dans trois nouveaux sites.

Après une première course réussie de la Saison 5, le championnat revient à Marrakech pour une deuxième manche, dans un parcours de course semi-permanent : le Circuit Automobile International Moulay El Hassan.

ABB Formule e Marrakech
Circuit Moulay el Hassan

Cette piste de 2,99 kilomètres, nommée d’après le prince héritier du Maroc, est inhabituelle car elle est construite en partie sur un circuit permanent et en partie sur des routes entourant le quartier des hôtels de Marrakech.

Cette combinaison représente un défi varié aussi pour les équipes que pour les pilotes, car les 12 virages du circuit offrent un large éventail de styles de virages, du Virage 1 rapide – un endroit idéal pour dépasser – à l’épingle du Virage 10.

ABB Formula E - Marrakech

L’ambassadeur d’ABB, Sébastien Buemi, qui court cette année pour l’écurie Nissan e.dams, cherchera à enrichir son solide palmarès à Marrakech. Il a remporté la course inaugurale de la Saison 3 du championnat et a terminé deuxième l’année dernière, après avoir mené tôt dans la course.

C’est formidable de courir à nouveau à Marrakech alors qu’ABB fête son premier anniversaire en tant que partenaire principal du championnat. Le circuit de Marrakech est un bon circuit pour moi, car j’y ai eu de la réussite – j’ai gagné il y a deux ans, l’an dernier, j’ai terminé deuxième, j’ai donc hâte de revenir. L’asphalte est très lisse, donc la configuration de la voiture est très similaire à celle d’une piste normale. 

La deuxième manche du championnat offrira aux équipes et aux pilotes une autre chance de se familiariser avec leurs voitures de course Gen2. Les machines sont complètement nouvelles pour cette saison et disposent d’une batterie beaucoup plus puissante, d’un dispositif de protection de la tête en forme de halo et d’innovations telles que le « Mode attaque » (Attack Mode). Cette fonctionnalité permet aux conducteurs d’augmenter la quantité d’énergie disponible, augmentant ainsi leur vitesse mais réduisant la durée de vie de leur batterie.

Et Buemi rajoute :

« Le plus grand changement de cette année concerne la technologie de la batterie qui s’améliore, comme on peut le voir, considérablement chaque jour. La voiture Gen 2 a l’air très futuriste et je suis très fier et heureux de participer à ce projet. »

ABB Formule e Marrakech Sunset
Coucher du Soleil Sur le Circuit Moulay el Hassan

Réagir à cet article