Logo Heetch Maroc

Heetch, application mobile de transport urbain déjà présente en France, en Suède, en Belgique et en Italie, vient de passer à la vitesse supérieure dans notre pays, en normalisant son activité vis-à-vis des pouvoir publics.

Heetch : Une stratégie payante

Le chemin vers la réussite pour une application de transport au Maroc, peut parfois être long et tortueux. Uber en a fait l’amer expérience.

En revanche Heetch a privilégiée la voie pacifique et légale en obtenant officiellement son autorisation d’exercer de la Wilaya de Casablanca, prélude à une légalisation sur l’ensemble du territoire National.

En l’espace d’une année depuis son lancement Heetch peut se targuer de voir ses rangs grossir à vue d’œil en enregistrant pas moins de 4000 chauffeurs de taxis, plus de 750.000 trajets, et plus de 200.000 passagers transportés, sur l’ensemble des deux grandes villes sur lesquelles Heetch est active :  Casablanca depuis novembre 2017 et Rabat depuis septembre 2018.

Climat de confiance

Le secret réside dans le climat de confiance que l’application a réussi à instaurer avec ses partenaires marocains, que ce soit les chauffeurs de taxis (et leurs syndicats UMT) ou les autorités publiques.

Forte de cette progression, Heetch envisage d’étendre son activité à Marrakech qui accueillera ses premiers Taxis «Fiddek» dans les jours à venir, les pourparlers étant déjà en cours avec les professionnels de la ville ocre.

Également en cours, un projet de partenariat avec les taxis blancs en vue d’assurer le transport depuis l’aéroport Mohammed V de Casablanca devra être finalisé prochainement, permettant ainsi une amélioration considérable de l’offre de transport à destination des touristes et des voyageurs nationaux et internationaux.

Label « Fiddek »

C’est dans ce sens que Heetch a développé le label « Fiddek » en partenariat avec le Syndicat National des Taxis Marocains (UMT), permettant de garantir une propreté et une qualité de service optimale

« Nous sommes fiers de cette autorisation qui témoigne de la confiance des hautes autorités de la ville de Casablanca en notre société. Ceci nous encourage à redoubler d’efforts en vue d’offrir aux marocains une offre de transport digne de leurs attentes et aux professionnels du transport un environnement social favorable, humain et prévoyant » déclare à ce propos Patrick Pedersen, General Manager Africa de Heetch.

Taxi Heetch Maroc
De G à D: -Patrick Perdersen : General Manager Africa de Heetch -Hicham Amadi : Président du Conseil d’Administration de Heetch Maroc -Sadik Boujaera : Secrétaire Général Adjoint du Syndicat National des Taxis de l’UMT

Ahmed DAROUICHE

Réagir à cet article