Essai Peugeot 3008 - Maroc

Révélation marocaine de l’élection de la Voiture de l’année 2018, le 3008 a signé le retour de Peugeot sur le devant de la scène avec un produit star capable de véritablement rehausser son niveau de jeu face à une concurrence extrêmement féroce.

Après un réel passage à vide au niveau stylistique, la firme de Sochaux a repris du poil de la bête en transformant ses gros matous ronronnant en véritables félins rugissant.

Le 3008 est une super star pour son constructeur comme au sein de sa catégorie :

Il a pourtant fort à faire face au Qashqai, Tucson, Ateca, Kadjar, Kuga, Sportage, Compass, Mokka X, Rav4 et CR-V ou encore le tout nouveau Karoq

Comment expliquer se succès sur notre marché, comme partout ailleurs ?

Raison Numéro 1 : Son Design Extérieur

Enfin attractif, Peugeot a heureusement délaissé les lignes de monospace de la première génération qui pouvait porter à controverse. Ce 3008 II bénéficie d’un coup de crayon heureux. De ce fait, il a été élu voiture de l’année au Maroc en février dernier…

Ce nouveau baroudeur adopte en effet tous les codes propres à ce type de silhouette : Une face avant verticalisée, un capot long et horizontal, une ceinture de caisse relevée, de larges protections (bas de pare-chocs, passages de roues, bas de portes), de grandes roues, une garde au sol rehaussée, des barres de toit profilées,

Les lignes sont nettes, franches, tendues. Le regard félin est perçant grâce à la finesse de ses optiques et devient même acéré quand ceux-ci adoptent les feux full LED. Le capot long et horizontal est nervuré, conférant de la robustesse à l’ensemble.

Essai Peugeot 3008 - Maroc

L’arrière arbore un dessin net et très moderne : Sous la lunette inclinée, un bandeau horizontal noir brillant intègre les feux à LED opalescentes avec les trois incontournables griffes qui rendent la signature visuelle Peugeot.

Essai Peugeot 3008 - Maroc

 

Raison Numéro 2 : Son Intérieur futuriste

À l’intérieur, le regard est immédiatement capté par une planche de bord spectaculaire, futuriste. Cet ensemble cohérent très technologique est la dernière évolution du Peugeot i-Cockpit, ce combiné d’instrumentation qui surplombe le volant. Pour la première fois, ce dernier est entièrement numérique et se paramètre selon les envies du conducteur.

Essai Peugeot 3008 planche de bord - Maroc

Raison Numéro 3 : Son Dynamisme

Basé sur la plateforme maison dite EMP2 (Efficient Modular Plaform) permettant un gain de poids important, le 3008 montre de vraies capacités pour sortir des sentiers battus, en particulier grâce à l’Advanced Grip Control (système de motricité renforcée) de l’antipatinage optimisé avec cinq modes d’adhérence (Normal, Neige, Boue, Sable, ESP OFF) commandés par une molette située sur la console centrale.

En vrai SUV, sa garde au sol est de 22 cm, il dispose aussi d’une monte pneumatique spécifique 18’’ M+S (Mud & Snow), ainsi que du Hill Assist Descent Control (fonction d’aide à la descente).

Essai Peugeot 3008 - Maroc

Raison Numéro 4 : Son moteur HDI efficace

Conventionnel dans son choix, Peugeot a fait heureusement confiance à l’unique motorisation 2 litres HDI en version 150 CV associé à une boite à 6 rapports manuelle ou automatique (en option).

Il en résulte un mariage heureux, bâti sur la solidité d’un groupe coupleux et disponible sous la barre des 2000 trs/min, tout en se montrant peu sonore.

La puissance se montre suffisante pour affronter tous les types de routes du royaume aussi accidentées soient-elles…

Essai Peugeot 3008 i-cockpit - Maroc

Sur autoroute, il se révèle être un véritable avaleur de kilomètres tant le moteur semble discret et à l’aise (2000 trs/min à 120 km/h), de plus les bruits aérodynamiques sont bien contenus.

Cerise sur le gâteau : la consommation fort raisonnable, avec une moyenne autour de 5.5 litres au 100 km, au bout d’un parcours varié de 780 km parcouru avec un seul plein.

Essai Peugeot 3008 consommation - Maroc

Le petit détail qui nous a plu :

Comme sur les Range Rover, les portières incorporent les plastiques des bas de caisse, ce qui permet de monter et descendre sereinement sans se salir les vêtements en cas d’escapade off road :

Essai Peugeot 3008 - Maroc

Bilan de l’essai Peugeot 3008 

Peugeot a visiblement consenti un investissement qualitatif important pour ce 3008, vendu sur tous les marchés de la marque (Maghreb, Europe, Asie, Amérique du Sud, Moyen-Orient) et aussi car il fait l’objet d’un partenariat avec Opel pour la création de son Grandland X : les deux SUV partagent la même base technique.

Au chapitre des regrets, on constate toujours une finition en retrait, des choix de matériaux discutables sur la planche de bord… ainsi que l’absence de version 4X4 pour les amoureux de la nature profonde qui aiment s’évader hors des sentiers battus.

Trois niveaux de finitions sont proposés : Active, Allure, et GT Line pour une dotation archi complète.

Les tarifs arrêtés par l’importateur SOPRIAM démarrent à partir de 284.900 dhs pour s’arrêter à 364.900 dhs.

Les plus :


  • Design Extérieur
  • Intérieur Futuriste
  • Moteur HDI convaincant

Les moins :


  • Détails de finition
  • Choix de certains matériaux discutables
  • Absence de version 4X4

Ahmed DAROUICHE

Réagir à cet article