edams nissan formula e

Deuxième manche du ABB Championnat FIA de Formula E, le Marrakech ePrix donne réellement le ton de ce nouveau championnat 2019. L’occasion pour le nouveau challenger japonais Nissan de se lancer à la poursuite du titre.

Nouveau challenge pour Nissan

Après une bonne performance lors de la première manche du ABB Championnat FIA de Formula E, l’équipe Nissan e.dams a débarqué en force au Maroc, pour participer au Marrakech ePrix, comptant pour la deuxième manche de ce championnat. Pour rappel, la Formula E, qui est à sa 5ème saison, se déroule sur cinq continents.

Avec son équipe Nissan e.dams, Nissan signe sa première participation au ABB Championnat FIA de Formula E. Ainsi, Nissan est le premier constructeur japonais à rejoindre cette compétition. Lors de la première manche, tenue le 15 décembre à Ad Diriyah en Arabie Saoudite, les pilotes de Nissan e.dams, Sebastien Buemi, ambassadeur d’ABB et Oliver Rowland, ont terminé, successivement, sixième et septième au classement, plaçant ainsi Nissan e.dams à la quatrième place du classement par équipe. Avec cette participation au ePrix de Marrakech, Nissan continue à démontrer le potentiel de ses moteurs de véhicules électriques au Maroc. En effet, Nissan avait mis, en 2016, sur le marché marocain, le plus grand parc 100% électrique, et ce, lors de la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques à Marrakech (COP22). Nissan avait utilisé une flotte de 50 véhicules pour assurer un service de navette au profit des délégués, justement pour convaincre de la viabilité d’un écosystème électrique au Maroc.

Badreiddine Mansouri Nissan NA
Badreiddine Mansouri : Directeur Général des Ventes pour Nissan Division North Africa.

Nissan Intelligent Mobility

Nissan présentera le côté performance de son système Nissan Intelligent Mobility, c’est-à-dire sa vision du futur qui définira la manière dont les voitures seront alimentées, conduites et intégrées dans la société.

Le Directeur mondial du sport automobile de Nissan, Michael Carcamo, l’affirme dans ses propos :

Nous avons notre première course à notre actif, et l’équipe Nissan e.dams est très déterminée à continuer à progresser et à montrer ce que nous pouvons faire. Nous avons beaucoup appris pendant le premier tour, et Nissan, e.dams et NISMO ont tous travaillé sans relâche pour développer ensemble notre châssis et groupe motopropulseur […].

Cette série offre à Nissan une plate-forme exceptionnelle pour montrer ce qu’est essentiellement Nissan Intelligent Mobility. Nous sommes enthousiastes pour relever le défi qui nous attend au Maroc. Et Marrakech sera également une excellente occasion de voir ce que notre pilote d’essai et de réserve, Mitsunori Takaboshi, et notre pilote simulateur, Jann Mardenborough, peuvent faire derrière le volant.

De G à D :
-Thierry Sabbagh : directeur des opérations des ventes Moyen-Orient et Afrique du Nord.
-Michael Carcamo : Directeur mondial du sport automobile de Nissan.
-Badreiddine Mansouri : Directeur Général des Ventes pour Nissan Division North Africa.

Mode attaque !

Pour rappel, le nouveau format de course « mode attaque » sera utilisé pour la deuxième fois à Marrakech, où les pilotes pourront compter sur davantage de puissance pendant une courte période après avoir traversé  la zone d’activation. L’équipe Nissan e.dams sera en piste pour le shakedown de vendredi (séance de mise au point précédant les premières épreuves chronométrées) à 15h00 (heure locale). Pour le programme du samedi, la séance d’entraînement commencera à 8h00, suivie des qualifications à 12h00. Le ePrix de Marrakech passe au vert, exactement, à 16h04. Pour la journée d’essais, pour les recrues du dimanche, elle sera répartie en 2 sessions, de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00, avec Takaboshi et Mardenborough au volant pour Nissan.

DÉCLARATIONS DES PILOTES

Sébastien Buemi Oliver Rowland formule e
De G à D :
– Sébastien Buemi
– Oliver Rowland

SÉBASTIEN BUEMI

« Marrakech a été un grand circuit pour moi dans le passé et je suis impatient d’y retourner avec l’équipe Nissan e.dams. »

« Les deux fois où j’y ai été, je me suis qualifié au premier rang et j’ai eu une pole position et une course gagnées .»

« C’est certainement notre objectif de le répéter ce week-end. Nous avons exploré les données de la première manche, et cherché les points sur lesquels il faut s’améliorer. Certes je reste confiant et convaincu que notre équipe Nissan e.dams est sur la bonne voie.»

« Nous en savons plus sur la voiture et avons essayé le mode attaque lors de la première fois. Maintenant, il est temps de mettre à profit les connaissances, ainsi que les données explorées dans un bon usage. »

« Le circuit de Marrakech est un peu différent des autres dans la plupart des villes que nous visitons. La piste est un parcours routier permanent, avec des murs autour de vous. »

Oliver Rowland

« Ma première course s’est très bien déroulée. J’ai eu quelques points décents au tableau et j’ai appris beaucoup plus sur la voiture, l’équipe et le championnat. »

« Je pense que la première manche nous donne une base très solide pour progresser à Marrakech. J’espère que nous allons avancer et devenir plus fort en tant qu’équipe et individuellement. »

« J’ai passé beaucoup de temps à me préparer pour Marrakech sur le simulateur avec mes coéquipiers de Nissan e.dams, essayant de développer notre package du mieux que nous pouvons. »

« En ce qui concerne la conduite, j’ai travaillé sur les lignes, le freinage, les économies d’énergie, et tout le reste sur le simulateur. Je suis tout excité d’aller sur la piste et de montrer à tout le monde ce que nous pouvons faire, et marquer quelques points plus précieux pour Nissan. »

Ahmed DAROUICHE

edams nissan formula e

Réagir à cet article