jobelsa automotive
Jobelsa automotive fête son premier anniversaire en livrant quelques chiffres clefs concernant son activité.

Déjà un an d’un mariage heureux entre l’équipementier automobile espagnol et le pôle industriel du groupe marocain Palmeraie.

Jobelsa Automotive, filiale issue de la joint-venture hispano-marocaine entre Palm Indus et l’équipementier Jobelsa, fête son premier anniversaire en livrant quelques chiffres clefs concernant son activité :

Investissement de plus de 240 millions de dirhams, 1 320 collaborateurs, 1 million de coiffes-sièges automobiles produites, et un objectif de 100 millions d’euros de chiffre d’affaires à l’export d’ici 2020.

Spécialisée dans le revêtement d’intérieur automobile, l’usine Casablancaise sise à Dar Bouazza, fabrique les coiffes de sièges des modèles essentiellement assemblés en Espagne tels que les Nissan Navara/ Mercedes Classe X, Seat Arona/Ibiza, ainsi que camping-car Ford Benimar. Ou encore l’Opel Insigna,

Ayant entamé la production dès la signature du contrat, la société a bénéficié d’un transfert de compétences rapide. Aujourd’hui Jobelsa Automotive poursuit sa montée en cadence et prévoit au cours d’une seconde phase, une démarche d’intégration verticale des activités mousses automobiles.

Ainsi, Palm Indus vise ni plus ni moins que la fabrication de sièges complets, d’appui-têtes, de revêtements intérieurs de véhicules et de tableaux de bords en partenariat avec des constructeurs et des équipementiers automobiles locaux, et ce, dans un futur proche.

Réagir à cet article