Top 10 des ventes marques VP Maroc Novembre 2019

À un mois de la fin de l’année, le marché de l’automobile enregistre à nouveau une contre-performance. La tendance baissière est de retour, avec des ventes de véhicules neufs en retrait de 3,4% au mois de novembre au Maroc.

Ayant déjà lancé leurs promotions de fin d’année, les opérateurs s’attendaient à un fort regain de l’activité, d’autant plus que les ventes avaient légèrement progressé les deux mois derniers. Il n’en a rien été.

La chute des ventes se justifie par la baisse de la demande sur les véhicules particuliers. Ils sont 13 309 à avoir été vendus lors du mois de novembre dernier, contre 13 778 un an auparavant, soit une baisse de 6,46% sur un an. Les ventes de véhicules utilitaires légers, quant à elles, se sont chiffrées à 1500 unités lors du mois de novembre 2019, une amélioration de 30% en comparaison au même mois de 2018, où 1154 unités avaient été commercialisées.

parts de marché du top 10 des ventes Maroc Novembre 2019

Au cumul des onze mois écoulés, 143 993 véhicules ont été achetés sur cette période contre 154 811 unités vendues une année auparavant. La baisse enregistrée est de 6,99% (VP+VUL), avec dans le détail un cumul VP à -9,83% (128 023 unités contre 141 985 en 2018) et un cumul VUL à +24,51% (15 970 contre 12 826 en 2018).

Top 10 des ventes de véhicules neufs en novembre 2019 au Maroc

Dans le top 10 du segment VP, Dacia a gardé sa place à la première marche du podium, suivie par sa consœur Renault. Volkswagen est de retour sur le podium, reprenant à nouveau sa place à Peugeot qui est retournée à la 5ème position. La 6ème position est revenue à Fiat, faisant basculer Citroën à la 7ème.

classement marques VP Maroc Novembre 2019

Pour ce qui est de Toyota, elle est retournée à son classement de septembre en passant de la 7ème à la 8ème position. Notons que Nissan a été expulsée du top 10, cédant sa place à Opel qui est passée de la 9ème à la 10ème position, qui à son tour a laissé place à un nouvel entrant, Skoda, une première sur notre marché depuis le début de l’année.

Haytam Boussaid

Réagir à cet article