renault fes maroc

Le groupe le plus diffusé au Royaume a fait état de résultats semestriels en retrait, mais au-dessus de la tendance générale. Renault compte d’ailleurs toujours plus sur le Maroc. En témoigne l’inauguration d’un deuxième showroom à Fès.

Le groupe Renault, particulièrement la marque Dacia, demeure leader des ventes de véhicules neufs au Maroc. Selon un bilan qui mêle véhicules particuliers et utilitaires, le groupe français a vendu 34 953 engins au premier semestre 2019, un résultat en retrait de 12,1% par rapport à la même période l’an dernier. Dans le détail des chiffres, Renault a mieux surnagé que Dacia sur la période écoulée : -9% d’immatriculations (12 459 unités distribuées), contre -13,7% pour Dacia (22 494 ventes). La plus roumaine des marques françaises a donc reculé à la virgule près de la même manière que l’ensemble du marché du véhicule neuf au Maroc : -13,7%, avec 72 486 voitures et camionnettes vendues en l’espace de 6 mois.

Le reflux actuel des immatriculations de véhicules neufs n’a pas entaché les projets à long terme du groupe Renault. Le 3 juillet dernier, Fas Automotive a procédé à l’inauguration de son deuxième showroom Renault – Dacia dans la ville de Fès : « Un investissement important estimé à 60 millions de dirhams, pour une superficie de 20 000 m2 » précise Renault dans un communiqué. Ce showroom serait pour l’instant le plus grand à la disposition de Renault en Afrique.

À l’image de ce qui se pratique en Europe, le nouveau showroom Renault propose tous les services possibles : Renault Pro+ à destination des professionnels qui roulent en utilitaire, un parc d’occasions Renault Sélection, etc. Renault Maroc assure qu’il est « prévu d’inaugurer à fin 2019 plus de 6 autres antennes » tandis que « d’autres sites sont quant à eux en début de construction et seront inaugurés l’année prochaine. »

Arnaud Murati

Réagir à cet article