psa kenitra usine

Quatre ans après la signature de l’accord et deux ans jour pour jour après la pose de la première pierre, le site industriel de Kenitra est fin prêt à produire des véhicules.

Une usine de plus ! Le 20 juin 2019, l’usine PSA de Kenitra a été officiellement inaugurée par le Royaume du Maroc et le constructeur. Situé au nord de Rabat, le site de Kenitra est une zone franche dotée d’un port. Une situation et une fiscalité de choix pour y implanter une usine de production automobile destinée à exporter massivement. Le site devrait produire la toute nouvelle Peugeot 208, qui sera commercialisée en France en octobre prochain. Selon diverses sources, devraient sortir des usines de Kenitra les versions d’entrée de gamme de la 208, tandis que celles plus huppées et donc plus chères devraient continuer d’être fabriquées à Trnava, en Slovaquie.

En 2017, le ministère marocain de l’Industrie avait annoncé que cette usine à Kenitra devait permettre d’atteindre un taux d’intégration local de 60% dès le lancement et de 80% ultérieurement. Pour sa part, M. Tavares, président du directoire de PSA, avait fait savoir qu’il ambitionnait de vendre 1 million de véhicules à l’horizon 2025, dont 70% seraient le fait d’une fabrication maghrébine.

L’usine PSA marocaine avant l’usine algérienne

Selon le document de référence 2018 de PSA, les ambitions n’ont pas changé : « Le groupe s’implante à Kenitra, près de Rabat, avec la construction d’une usine d’assemblage de moteurs et de véhicules. Le site de production sera construit sur une surface de 100 hectares, dont 40 seront dédiés à un cluster de fournisseurs (…) En 2020, l’usine pourra déjà porter sa capacité de production de 90 000 à 200 000 véhicules par an (…) L’objectif est donc de créer, d’ici fin 2019, environ 2200 emplois directs pour le groupe PSA, 3700 emplois indirects avec nos fournisseurs et 20 000 emplois indirects » est-il ainsi indiqué.

Cette nouvelle implantation industrielle devrait aussi permettre à PSA de surmonter en partie la crise née du fait de l’arrêt forcé des chaines de production en Iran. Toujours dans le document de référence 2018 du constructeur, « le groupe reste offensif dans un contexte régional mouvementé », c’est-à-dire sur la zone Afrique-Moyen Orient. Ainsi, après Kenitra devrait être prochainement inaugurée une autre usine PSA. Celle-ci consistera en un site d’assemblage (CKD) situé à Oran, en Algérie.

Peugeot a été au mois de mai 2019 la cinquième marque la plus vendue au Royaume du Maroc. Loin derrière le tandem Renault-Dacia, qui bénéficie déjà de deux usines à Tanger et à Casablanca.

Arnaud Murati

Réagir à cet article