Mondial de Paris 18- Exposition Routes Mythiques
Mondial de Paris 2018 - Véritable modèle avant-gardiste, la DS 19 cabriolet séduit toujours

Grande tradition au Mondial Paris Motor Show, l’exposition à thème de cette édition 2018 a été consacrée « Aux Routes Mythiques ». Passage obligé au pavillon 5.

C’est à la FFVE, pour Fédération Française des Véhicules d’époque, que les organisateurs du Salon ont confié la sélection des modèles exposés. Ainsi, une cinquantaine d’autos, une vingtaine de deux roues, des publicités d’époque et un atelier-garage rebâti, sont étalés tout le long du chemin serpenté conçu pour l’occasion dans le pavillon 5.

Mondial de Paris : Les routes mythiques …

Mondial de Paris 18 - La Facel Vega de 1957
Mondial de Paris 18 – La Facel Vega de 1957, une berline haut de gamme sans suite

La route est mise à l’honneur sur tout le long de ce parcours agencé au pavillon 5, c’est une évocation des routes de l’aventure, des routes des vacances, des routes des « trente glorieuses », des routes des années 1970-1980, des routes du monde et des routes du Sport pour enfin se terminer par les routes de l’avenir. Ces dernières préfigurent une proche évolution de l’environnement automobile avec l’arrivée des panneaux solaires, pour nourrir les feux tricolores et éclairer la route.

La Cadillac coupé de 1958 au Mondial de Paris

Mondial de Paris 18 - La Cadillac Coupé de ville de 1958
Mondial de Paris 18 – La Cadillac Coupé de ville de 1958

C’est un résumé des péripéties de l’histoire automobile, ses évolutions et enfin ses perspectives qui sont étalées au pavillon 5, mais aussi une façon de ressusciter des souvenirs d’enfance pour les plus âgés qui ont connu les fabuleuses automobiles des années 1930 comme la Bentley 4,5l, les autos à Chenille qu’André Citroën avait développé pour réaliser les traversées Jaune et noires, la toujours superbe DS 19 Coupé Cabriolet de 1961, l’utilitaire camion Berliet Type 1 CB Torpédo de 1921, la Facel Vega FV3 de 1957, la Renault Alpine A310 de 1972 et la Cadillac coupé de ville de 1966, pour ne citer que quelques exemples. Pour ceux qui ont l’opportunité d’être à Paris jusqu’au 14 Octobre, à voir absolument !

 

Mourad SAADI

Réagir à cet article