Peugeot e-Legend Concept - Mondial Paris 18
Le concept Peugeot e-Legend, une des grandes stars du Paris Motor Show. ©Mourad Saadi

Considéré à juste titre comme une des plus grandes vitrines de l’industrie automobile, le Paris Motor Show qui se déroule jusqu’au 14 Octobre permet aux constructeurs d’étaler leur savoir-faire et leur maîtrise technologique sur des espaces bien aménagés.

Pour cette édition de 2018, Tout est mis en œuvre pour valoriser les modèles exposés, particulièrement les nouveautés qui profitent des meilleurs emplacements afin que les visiteurs puissent les apprécier dans les meilleures conditions. Dans ce foisonnement des nouveautés, pas moins de quarante nouvelles motorisations utilisant des énergies alternatives, électrique, Hybride ou au gaz naturel, sont dévoilées. La tendance la plus marquante est bien entendu l’électrique qui rafle la mise avec la présentation de plusieurs modèles 100% électrique, donc 0 émission. Avec l’arrivée de ces nouvelles offres sur quasiment tous les segments, le parc automobile mondial va certainement poursuivre sa mue et accroitre sensiblement le nombre de véhicules roulant à l’électrique dans les prochaines années. Actuellement, le nombre de véhicules électriques dépasse les 3 millions d’unités. Ce qui représente un faible pourcentage par rapport au nombre de véhicule sur terre. Mais les constructeurs ont bien compris les enjeux, particulièrement ceux liés au réchauffement climatique. L’option électrique apparait comme la plus plausible et les marques rivalisent d’audace et d’ingéniosité pour atteindre un niveau de performance correspondant aux attentes des consommateurs. En attendant, ci-après un petit tour d’horizon sur les nouveautés du Paris Motor Show.

Audi e-tron

La marque d’Ingolstadt dévoile en avant-première le nouveau SUV 100 % électrique Audi e-tron. Ce modèle se pare des toutes dernières technologies avec son adoption de trois moteurs électriques qui cumulent une puissance de 500 ch pour une autonomie de 400 Km avec recharge électrique intelligente. Coté performance, Audi annonce un 0 à 100 Km/h en 4,6 secondes et une vitesse de pointe de 210 Km/h. Dans l’habitacle, on découvre un système de navigation dernier cri, des caméras en lieu et place des rétroviseurs et des dispositifs de connectivité très performants.

Audi e-tron au Mondial Paris 18
Audi e-tron, le premier SUV 100% électrique de la marque aux anneaux. ©Mourad Saadi

Citroën C5 Aircross 

La marque aux chevrons dévoile son SUV familial, le C5 Aircross. Ce nouveau modèle, selon Citroën, allie confort, design, maniabilité et écologie. Il est doté de suspension avec Butées Hydrauliques Progressives, associées à des sièges très performants pour un confort au plus haut niveau. Dans l’habitacle, la modularité y est excellente à la faveur de ses sièges arrière individuels et coulissants. Coté contenu technique, C5 Aircross se montre très riche et bien connecté pour être en phase avec les attentes des marchés. Il est produit à Rennes et reçoit le label « Origine France Garantie ».

C5 Aircross - Mondial de Paris 18
C5 Aircross propose un niveau de confort exceptionnel. © Adrien Cortesi

Citroën C3 Aircross 

Inspiré du concept car C-Aircross présenté au salon de Genève en mars dernier et porteur des codes Citroën, Nouveau C3 Aircross apporte un vent de fraîcheur dans l’univers des SUV compacts. Au niveau du style, il se différencie par sa morphologie unique et une offre de personnalisation sans précédent qui lui confèrent une personnalité affirmée. A l’intérieur, il innove par son confort typé Citroën issu du programme Citroën Advanced Comfort, au service notamment de l’habitabilité, de la modularité, ou de la luminosité. Inscrit dans un mode de vie contemporain, Nouveau C3 Aircross se veut connecté et propose toutes les technologies qui facilitent la vie aussi bien en ville que sur routes.

C3 Crossback
Le nouveau Crossover Citroën C3 Aircross arbore une architecture aussi compacte que généreuse. ©Clément Choulot

A l’intérieur, il offre des assises larges et confortables et se démarque par une habitabilité de référence (meilleure hauteur sous pavillon, espace aux jambes généreux), une modularité sans équivalent (banquette coulissante en 2 parties indépendantes, mise en tablette du siège passager avant pour une longueur de chargement de 2,40m) et un volume de coffre exceptionnel (410 litres extensibles à 520 litres).

DS3 Crossback

 La marque Premium du groupe PSA dévoile le tout nouveau DS 3 Crossback 100% électrique. Une grande première, particulièrement sur le segment B. DS annonce une autonomie de 320 Km et un temps de recharge de 30 minutes sur l’une des stations à haute puissance en cours de déploiement en France. DS3 Crossback Profite de la nouvelle plate-forme technique inédite au sein du groupe PSA, baptisée CMP, qui lui autorise des motorisations aussi bien thermiques que 100% électriques. Cette plate-forme accueille une batterie lithium-ion de 50 kWh et moteur électrique de 100 kW. Une puissance équivalente à 136 ch qui lui permet une accélération de 0 à 100 km/h en 8,7 s grâce à son couple de 260 Nm.

DS3 Crossback au Mondial de l'auto 2018
Le nouveau DS3 Crossback ambitionne de rapidement prendre le leadership de sa catégorie. ©Adrien Cortesi

DS7 Crossback 

Le premier SUV de la marque DS, DS7 Crossback inaugure la deuxième génération des modèles de DS Automobiles. Ce SUV raffiné symbolise toute sa noblesse au travers d’une face avant reconnaissable entre toutes : les DS WINGS. De profil, ses formes sculptées et l’esthétique travaillée de ses jantes soulignent son dynamisme. Faisant face à une rivalité redoutable et multiple (BMW X1 et X3, Audi Q5 et Q3, Mercedes GLC, Volvo XC60, Jaguar F-Pace) en raison de son gabarit. Pour se démarquer, ce jeune constructeur s’appuie sur l’aura internationale des grandes maisons de luxe françaises, de maroquinerie, de mode et d’artisanat en adoptant et en traitant leurs matériaux les plus nobles pour la conception de ses véhicules. DS Automobiles ne s’arrête pas là puisqu’il y ajoute des contenus technologiques à l’avant-garde, comme c’est le cas du DS7 Crossback. Ce constructeur n’hésite pas à se revendiquer vitrine du savoir-faire à la française.

DS7 Crossback E-Tense - Mondial de l'auto 2018
DS7 Crossback se veut le symbole du raffinement automobile français. ©Adrien Cortesi

Mercedes EQC 

Premier modèle « 0 émission » de la gamme à l’étoile à être présenté, le Mercedes EQC arbore un style fidèle à l’identité visuelle de sa marque. Bien entendu, Mercedes annonce une panoplie de dispositifs de dernière génération liés aussi bien à la connectivité qu’à la sécurité et le confort. L’EQC revendique un moteur électrique implanté sur chaque essieu pour atteindre une puissance de 408 ch. Coté autonomie, Mercedes annonce 450 Km avec une recharge à 80% en 40 minutes.

Mercedes EQC au Mondial de l'auto 2018
EQC est le premier modèle “0 émission” de Mercedes. ©Mourad Saadi

Peugeot 508 

 Au regard de la chute du segment des berlines tricorps au profit de celui des SUV, Peugeot a choisi de proposer un coupé 4 portes abaissé, sportif et bien plus cher. Très stylée, la nouvelle 508 affiche une carrosserie très dynamique. Sa face avant agressive, son pavillon fuyant à la chute prononcée et sa garde au sol réduite, confèrent à la voiture une capacité de séduction certaine. Le choix de cette structure de carrosserie ne va pas sans conséquence sur l’habitabilité. Plus basse, l’accès y est compliqué pour les personnes de grandes tailles. Aussi, ces passagers de grandes tailles, assises à l’arrière, ne disposent pas d’une garde au toit suffisante en raison de la chute prononcée du pavillon. Sinon, le reste est bien au rendez-vous avec des matériaux de très bonne qualité, assemblés sans aucun souci. L’environnement est bien soigné. Il s’articule autour du i-Cockpit, qui est maintenant généralisé sur tous les modèles Peugeot. Le conducteur appréciera la planche de bord bien agencée et qui se distingue par ses touches piano servant de raccourci vers le généreux écran tactile. 

Peugeot 508 au Mondial de Paris
Malgré le recul du segment M2, Peugeot croit très fort au succès de la nouvelle berline 508. ©Mourad Saadi

Skoda Vision RS 

le Vision RS, un véhicule qui préfigure la future berline compacte de Skoda qui remplacera la Rapid Spaceback. Mesurant 4,35 m de long, 1,81 m de large, 1,43 m de haut et 2,65 m d’empattement (430L de coffre), ses lignes sportives sont inspirées des Skoda 180 et 200 RS de rallye de 1974. Vision RS adopte un moteur 1.5L TSI essence de 150 ch et un bloc électrique de 102 ch pour une puissance combinée de 245 ch, la transmission est assurée par la boîte DSG6. Ce groupe motopropulseur lui permet d’abattre le 0 à 100 km/h en 7,1 secondes, avec une vitesse de pointe de 210 km/h et des émissions de CO2 limitées à 33 g/km. Également doté d’une batterie lithium-ion de 13 kWh, il peut parcourir 70 km en mode 100% électrique.

SKODA Vision RS - Mondial 2018
Skoda Vision RS, une autre perspective sur le dynamisme. © Laurent Lacoste

Tesla Model 3

Tesla profite du salon Paris Motor Show pour faire sa première apparition française. La grande star sur son stand est sans conteste la Model 3 qui ne sera commercialisée qu’au cours de l’année prochaine. Cela n’a pas empêché l’explosion du carnet de commande puisque pas moins de 450 000 futurs propriétaires ont déjà passé commande. Cette berline 100% électrique se prévaut d’un style singulier, distinctif et très séducteur. Son contenu technologique de haute voltige lui permet malgré sa longueur de 4700 mm, d’effectuer le 0 à 100 Km/h en 5,1 secondes. Au summum de la connectivité, Tesla Model 3 autorise l’ouverture des portières via un smartphone. Une fois à l’intérieur, on est frappé par cette longue bande en bois brut qui habille le tableau de bord de long en large et sur laquelle émerge presque en suspension un immense écran de 15,4” en son milieu. Mis à part le volant et ses deux commodos qui l’entourent, ou les commandes des vitres, Il n’y a pas d’autres boutons dans tout l’habitacle !

Tesla Model 3 au Mondial de Paris
Tesla Model3 connait un succès fulgurant avec pas moins de 450 000 commandes confirmées.

Toyota Corolla 

 Connu pour être le modèle le plus vendu dans le monde avec plus de 45 millions d’unités depuis son apparition dans les années 60, la compacte Corolla revient au Salon de Paris dans un nouveau style, bien plus moderne et avec ses déclinaisons Berline, Break et Sports Touring. Sur le plan du design, cette nouvelle génération de Corolla est largement inspirée par le SUV Toyota C-HR. Ce qui lui confère des aptitudes certaines à séduire. En partie arrière, la rétine est également flattée avec l’inclinaison du hayon à 45 degrés. A l’intérieur, on découvre un poste de conduite avec une planche de bord horizontale. La console centrale est couronnée par un écran tactile de dimension respectable alors que l’ergonomie y est appréciable.

Toyota Corolla berline - Mondial de Paris 18
Toyota Corolla reste une des valeurs sûres du constructeur japonais. © Laurent Lacoste

 

Mourad SAADI

Réagir à cet article